En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Infos nutrition à Dax

Couleurs des fruits et légumes : des bénéfices santé différents
 
Les effets protecteurs de la consommation régulière de fruits et légumes (FL) contre le développement de maladies chroniques, notamment les maladies cardio-vasculaires, sont bien documentés. Dans cette étude, les chercheurs ont évalué les associations entre les facteurs de risques cardio-métaboliques et les couleurs des FL chez des adultes.
Les résultats de l’étude montrent que :
  1. Au bout de 3 ans de suivi, une consommation élevée de FL limite significativement la prise de poids et de graisse abdominale, à la fois chez les hommes et les femmes. Cette consommation totale de FL n’a pas d’incidence sur les profils lipidiques chez la femme, contrairement à l’homme.
  2. Chaque facteur de risque cardio-métabolique chez les hommes et les femmes est associé à des sous-groupes particuliers de FL, en fonction de leurs couleurs. Ainsi :
  • les FL rouges ou bleus (tomate, poivron rouge, fraise, myrtille...) limitent la prise de poids et de graisse abdominale chez hommes et femmes,
  • les FL verts (concombre, épinard, brocoli...) diminuent le ratio TG/HDL chez les hommes ainsi que la graisse abdominale,
  • les FL rouges/bleus ou oranges diminuent le cholestérol total chez les femmes,
  • les FL blancs (oignons…) diminuent la graisse abdominale chez les hommes,
  • les FL jaunes/oranges (carotte, mangue, potiron…) ont une action sur le cholestérol chez les hommes, sur le poids chez les femmes,
Les chercheurs mettent aussi en évidence une corrélation entre la couleur des FL et la consommation d’autres nutriments :
  • Vitamine A, carotènes, lycopène, β-criptoxanthine, potassium pour les FL rouges/violets,
  • Vitamine C et β-criptoxanthine pour les jaunes,
  • Vitamine A, carotènes, lutéine, β-criptoxanthine, potassium, magnésium et fibres pour les verts,
  • Vitamines A et C, lycopène, carotène, β-criptoxanthine et potassium pour les orangés,
  • Vitamine A, lutéine, β-criptoxanthine, potassium, magnésium et fibres pour les blancs.
 
Ils rappellent aussi que les repas riches en FL sont associés à une consommation augmentée de fibres qui favorisent la satiété, réduisent l’absorption de d’autres nutriments, lipides et glucose, améliorent la sensibilité à l’insuline et stimulent l’oxydation des graisses. Ils rappellent aussi que les couleurs des FL sont liées à leur richesse en composés phytochimiques (plus de 5000).
Ils concluent en conseillant d’accroître sa consommation de FL en en sélectionnant une grande variété pour bénéficier au maximum de leurs atouts santé.

P Mirmiran et al. Colors of fruits and vegetables and 3-year changes of cardiometabolic risk factors in adults: Tehran lipid and glucose study. European Journal of Clinical Nutrition (2015) 69, 1215–1219.

 

Certification, Agrément...

  • Formation à l'analyse sensorielle - Institut du Goût /AFDN Paris
  • Diplôme Universitaire d'Éducation Thérapeutique - Faculté de Bordeaux
  • Licence professionnelle « physiologie et micronutriments » - Faculté de sciences de Poitiers
  • Diplôme universitaire de formatrice - Université de Pau et des Pays de l'Adour
  • Brevet de Technicien Supérieur en Diététique - Bordeaux